Concrete examples of projects developed at IndustriLAB

TRIBAL : increase the reliability of wind turbines, working on the quality of electrical contacts that allow them to be remotely managed

Les systèmes de transfert de signaux sont des systèmes électromécaniques. Leur fonction ? Transmettre, par l’intermédiaire d’un contact glissant, du courant électrique et des signaux de commande grâce à des protocoles de communication au sein d’une machine industrielle (éolienne…). Ce système doit fonctionner 5 ans, soit 100 millions de révolutions, sans défaillance ! Une période de maintenance du contact (nettoyage, relubrification) annuelle est nécessaire, sur des machines quelquefois difficilement accessibles –comme les éoliennes off-shore… Et les coûts sont élevés ! L’enjeu de Tribal ? S’affranchir de la lubrification, ou la limiter au maximum. Le contenu ? Expliquer les phénomènes activés par les frottements dans le contact glissant. Introduire dans les expérimentations numériques des modèles physiquement fondés de l’interface de contact.

Deux partenaires pour Tribal, l’Université de Picardie Jules Verne et Mersen France Amiens.

ESCOTHP : develop the use of composite materials, in the aerospace and rail, cheaper energy and more easily recyclable !

Objectif d’ESCOTHP : étudier le remplacement des matériaux thermodurcissables par des matériaux thermoplastiques composites pour la réalisation de pièces de formes complexes (applications ferroviaires et aéronautiques).

Définition des matériaux (résine, tissus), procédés de réalisation, technologie d’assemblage, procédé de mise en forme, réalisation de démonstrateurs, la simulation numérique des tests (mécanique et crash)…

Les avantages des composites thermoplastiques, par rapport aux thermodurcissables utilisés actuellement ? Capacité de recyclage supérieure, aucun dégagement toxique pendant la mise en œuvre ou durant la vie du produit, suppression de l’opération de passage en autoclave, consommatrice d’énergie, bonne tenue au feu, temps de stockage des matériaux illimité, ce qui réduit de façon significative les déchets périmés. Certains thermoplastiques sont bio-sourcés.

Cinq partenaires pour ESCOTH : deux industriels, trois unités de recherche et de transfert.

PINCEL :better detect defects in the metal parts, without breaking them, using new mathematics models !

Détecter très finement une anomalie dans un milieu sain, sans toutefois le dégrader, est un des défis industriels actuels, posé dans de nombreux secteurs d’activités. Par exemple, la détection de défauts dans des pièces aéronautiques… Le contrôle non destructif (CND) par courants de Foucault est l’une des techniques qui répond à ces besoins. L’activité de recherche en mathématiques appliquées permet depuis quelques années déjà d’améliorer les méthodes, grâce au raffinement des modèles et au développement de méthodes numériques performantes. L’objectif de Pinsel : valider de nouveaux algorithmes numériques en 3D – peu existent actuellement - pour détecter, localiser et caractériser de petites fissures dans un matériau conducteur, et mettre en place des cas-tests industriels pour leur validation.

5 partenaires pour ce projet : l’Université de Picardie Jules Verne, le CEA, EADS IW, Montupet et l’Université de Reims Champagne Ardenne.